Lundi 3 Juin 2013Selon une nouvelle étude de Tesco Mobile, un nombre croissant d’applications “one-hit wonder ” encombrent nos mobiles, Les applications qui sont très populaires «one-hit-wonder» sont les apps autour du fitness, de la perte de poids et guides d’exercices, les livres de recettes et les apps pour apprendre une langue…

Bien que nos téléphones soient pleins à ras bord (plus d’un million d’applications non dédupliquées existent sur les stores), le rapport révéle que certains n’ont pas passé plus de 5 minutes sur certaines apps et 10% des utilisateurs UK ne suppriment jamais leurs applications inutilisées et 15% ont admis qu’ils n’ont jamais supprimé une application à partir de leur mobile. L’étude montrent de Tesco mobile que 16% des Britanniques n’ont jamais utilisé leur app de fitness plus d’une fois c’est assez similaire pour les autres App citées ci-dessus.

Le smartphone britannique a en moyenne 23 applications installées, moins d’un tiers d’entre elles sont utilisées sur une base régulière.

En faite le shopping sur les stores d’application rencontre maintenant de plus en plus les mêmes problématiques que dans les magasins physiques, il faut savoir s’adapter à des profils particuliers de consomateurs, de pouvoir d’achat différent, d’organisation et de mise en avant de certains produits, de besoin et d’usage différent…..Nous allons passer du stade d’un store qui présente par catégories à celui qui fait du CRM et qui utilise des algorthymes et qui sera capable d’analyser vos usages, vos besoins, votre pouvoir d’achat, vos centres d’intérêts, la fréquences de vos achats……

C’est un défi pour les startup qui souhaitent capter une partie du chiffre d’affaires quotidien d’applications par exemple sur le top 200 gros succès de l’App Store d’Apple aux États-Unis qui génére 5,1 M $ en Avril 2013.

source  : Tesco Mobile