01 Juillet 2013

 

La 7ième  édition de l’observatoire international de la média démocratie révèle les tendances clés sur les usages des consommateurs et sur leur relation aux équipements numériques.

 

digital

 

  • ” 1.Voici les principaux enseignements de l’Observatoire de la Média Démocratie :

20 % des Français disposent à la fois d’un ordinateur, d’une tablette et d’un smartphone. Les populations Millennials (14-29 ans) montrent une appétence marquée pour les usages multi-équipement. La France apparaît cependant en dernière position en multi-équipement par rapport à ses voisins européens et en 9ème position par rapport à la totalité des pays sondés. Bien que l’ordinateur portable reste l’appareil préféré d’un quart des Français, ils sont en moyenne 20 % à fréquemment utiliser leur smartphone ou leur tablette à sa place, tout comme leurs voisins européens. La tablette n’est pas encore perçue comme indispensable : 71% des Français déclarent ne pas pouvoir se passer de leur smartphone contre 29 % pour la tablette.

Malgré un enrichissement des fonctions des différents équipements mobiles, chacun se concentre sur un cœur d’usage. Ainsi le smartphone est utilisé à plus de 75 % pour des appels voix ou des envois de SMS. Les smartphones et tablettes développent auprès de leurs usagers une certaine appétence au divertissement, et c’est le cas pour 59 % des détenteurs de smartphone, contre 36 % pour la moyenne des Français.

  • 2.Puissance des réseaux : « Ready for speed » !

L’accès à Internet est le service à domicile plébiscité par 77% des foyers français. Arrive loin derrière l’accès à Internet via un forfait données/internet sur téléphone portable (8%), moins favorisé du fait des problématiques inhérentes à la qualité de réception en déplacement. Les Millennials semblent davantage apprécier ce service avec 16% de réponses positives.

Les solutions de type Wi-Fi pour accéder à Internet en mobilité sont toujours nettement privilégiées par les Français (80%). Les écarts se font sentir selon l’appareil utilisé : les utilisateurs de smartphone favorisent autant le Wi-Fi (26 %) que le service de données opérateur (30%) alors que sur tablette, la part de personnes accédant à internet en Wi-Fi est très supérieure à celle utilisant les données de service opérateur (11% vs 5%), le coût des forfaits opérateurs et la vente de tablette Wi-Fi only contribuant à cette tendance.

25 % des Français sont prêts à payer pour un Internet plus rapide, loin derrière les autres pays sondés (59% aux USA, 54% en Australie et 50% en Italie tout comme en Grande-Bretagne).

  • 3.« Mobile Device » : la fin des appels voix?

Les Français sont les champions du texting : 44% en moyenne et 68 % chez les 14-23 ans privilégient le texting avec leur smartphone. La France est aussi le pays ou le service « données » est le moins apprécié avec seulement 18% contre 56% en Corée du Sud ou encore 40% en Espagne.

Les applications n’ont pas encore renversé la navigation web : seuls 12% des Français détenteurs de smartphone préfèrent utiliser une application (lorsqu’elle est disponible) que d’accéder directement au site web sur leur smartphone. Les 14-23 ans sont les plus grands consommateurs d’applications, qu’elles soient gratuites ou payantes.

Le smartphone NFC (champ de communication proche) est encore relativement peu attendu par les Français (20%), dont la moitié est néanmoins intéressée par l’intégration ces fonctionnalités.

Le BYOD n’est pas encore un modèle dominant même s’il s’installe de plus en plus dans le quotidien des Français: 28% d’entre eux apportent et utilisent quotidiennement leur smartphone au bureau, 25% utilisent leur téléphone mobile classique au travail (ou assimilé) et 8 % leur ordinateur portable. ”

 

Suite de l’article et détails

 

source : Cabinet Deloitte